Embassy News

Discours de M. Daniel TANASE, Ambassadeur de Roumanie au Liban, prononcé lors de la décoration au grade de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres

 

Discours de M. Daniel TANASE, Ambassadeur de Roumanie au Liban, prononcé lors de la décoration au grade de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres (12 juillet 2013)

 

Cher M. l’Ambassadeur Paoli,

Monsieur le Ministre Walid Daouk,

Excellences,

Mesdames, Messieurs,

 

Beaucoup de fierté aujourd’hui, car cette distinction est la reconnaissance d’une action continue que j’ai mené au Liban pour la francophonie et pour la diversité culturelle au Liban.

D’abord, je remercie la République Française qui a bien voulu m’honorer par cette décoration et en particulier Madame la Ministre de la culture, Aurélie Filippetti.

Monsieur l’ambassadeur Patrice Paoli, je vous suis reconnaissant d’avoir bien voulu me remettre les insignes de Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres et pour les propos que vous venez de tenir à mon égard.

Merci au directeur de l’Institut Français du Liban, Mr Aurélien Lechevallier ainsi qu’à toute l’équipe de l’Institut Français.

En recevant aujourd’hui cette décoration de la France, je ne peux pas m’empêcher de penser à l’esprit francophone commun qui unit la France, la Roumanie et le Liban.

Dès mon arrivée au Liban et ma prise des fonctions en tant qu’ambassadeur de la Roumanie, j’ai cherché à promouvoir les valeurs de la francophonie auxquelles j’attache une grande importance.

Je souhaiterais souligner que cette année 2013, la Roumanie fête le 20ème anniversaire de son adhésion à l’Organisation Internationale de la Francophonie. De plus, la première Place de la francophonie en Europe a récemment été inaugurée à Bucarest, en mai 2013.

 

 

En tant que représentant de la diplomatie roumaine, je reste fidele a la francophonie et a la langue française, que je les considère comme étant une modalité particulièrement importante de concertation et de dialogue entre les nations du monde, un instrument d’action, particulièrement utile, capable de mobiliser des forces et des acteurs et a engendrer des visions communes.

La richesse de la langue de Molière se doit d’être cultivée chaque jour et en chaque occasion. On dit souvent que le français est la langue de la culture et je pense que cela se reflète à travers les nombreuses œuvres littéraires et artistiques qui ont vu le jour au fil des années et qui ont inspiré tant d’auteurs et d’artistes francophones. Il est donc naturel de promouvoir cette langue à travers l’espace de rencontre qu’est la culture.

 

Distingués invités,

La Roumanie a toujours œuvré pour la consolidation des valeurs universelles de la francophonie : la diversité culturelle, le respect des droits de l’homme, la paix et le développement durable. De même, la Roumanie participe activement au rayonnement de la francophonie au Moyen-Orient. J’y ai trouvé par ailleurs une grande ouverture de la société libanaise, compte tenu de l’identité francophone du pays du Cèdre. J’ai transmis des messages francophones de par mon activité quotidienne, surtout à la jeunesse libanaise censée porter le flambeau de la francophonie à l’avenir.

Recevoir cette décoration au Liban revêt aussi un symbole particulier pour moi. J’ai essayé d’œuvrer pour ajouter une dimension roumaine à la culture francophone au Liban, d’introduire au public libanais quelques artistes roumains d’expression française.

Je me suis pleinement impliqué à l’organisation des événements culturels, souvent en coopération avec l’ambassade de France et des autres ambassades francophones, avec le ministère de la culture et les autorités libanaises. J’ai apporté mon grain de sable au succès du mois de la francophonie, au Salon du livre francophone à Beyrouth, à la Fête de la musique au Liban, pour citer seulement quelques exemples. Ce travail a été réalisé aussi grâce a la collaboration de l’équipe de l’ambassade de Roumanie, que je remercie vivement.

Ainsi, j’ai encouragé la participation des Libanais à la vie francophone à travers la diplomatie publique menée par l’ambassade de Roumanie. L’accueil très favorable des universités libanaises m’a encouragé à tisser des liens entre les établissements d’études supérieures roumains, français et libanais, avec le soutien de l’Agence Universitaire de la Francophonie. A mon avis, la francophonie est toujours un travail d’équipe, un espace de rencontre, d’échange, c’est un espace d’avenir.

 

Chers amis,

Cette reconnaissance, je la prends également comme un encouragement à continuer à être actif pour promouvoir cet espace de culture commun entre les pays francophones et à défendre les valeurs de la francophonie dans un esprit de tolérance et de respect d’autrui.

Je tiens finalement à remercier chaleureusement chacune et chacun de vous, d’avoir bien voulu partager avec moi cette heureuse circonstance. Je vous souhaite une bonne soirée francophone ! 

Program of the consular section

08/06/19

Please take note that the consular section of the Embassy of Romania in Lebanon will be closed on Thursday, August 15, and Friday, August 16, 2019.

Thank you for your understanding.

Program of the consular section

07/16/19

Due to the period of legal holidays of the consular staff at the Embassy of Romania in Lebanon, the Consular Section of the Embassy will only process the emergency cases between July 16- August 18, 2019. Thank you for your understanding. …